Alerte Coronavirus ! : restez chez vous!!!

Le projet PACT

mars 7, 2018 - Collegium

Commentaires désactivés

Le PACT (Plan d’Accompagnement Concerté Transversal).

Dispositif interdisciplinaire de prise en charge des patients souffrant d’une maladie neurologique chronique dans la région de La Louvière, Morlanwelz, Binche. Le PACT a pour objectifs d’intégrer la prévention et l’optimisation des soins du patient visant à l’amélioration de sa qualité de vie.

Les actions du PACT consistent à renforcer le savoir-faire du patient et de leur entourage, par la triangulation entre les différents intervenants professionnels, les associations, les aidants proches. Le but est de communiquer et d’adapter au mieux la méthodologie en vue d’une prise en charge globale dans les phases aiguës et chroniques.

Cette gouvernance est réalisée par plusieurs groupes de travail se réunissant périodiquement pour réévaluer les différentes situations. L’évaluation se fait tant au niveau du processus général, qu’au niveau individuel, afin de s’adapter progressivement aux attentes des patients, des aidants proches et des intervenants .

Sélectionné par le SPF Santé parmi les 19 candidatures déposées, ce projet est le seul retenu pour la province du Hainaut.

Depuis juin 2016 un consortium a été créé, se rassemblant autour du projet, sous la coordination de Madame Anne-Françoise Raedemaeker et du Docteur Bartholomé Neurologue au CHU Tivoli.

Projet pilote

Son plan d’action se déploiera sur 4 ans à partir de janvier 2018, pour éventuellement s’élargir si les résultats sont positifs.

Il se développera sur 2 axes

  1. axe pathologies
  2. axe territoires

L’ enveloppe budgétaire est de 150.000 euros par an. En Allemagne pour le même genre de concept leur financement est de 2,5 millions.

Objectifs

  • Éviter l’enclavement et ses conséquences.
  • Soutenir le patient et son entourage.
  • Communication.
  • Développer et soutenir la multidisciplinarité.
  • Stratégie de promotion de la santé et de la prévention.
  • Meilleurs accessibilité géographique.

Processus

  • Identification des patients cibles par les intervenants de première ligne.
  • Processus d’inclusion, accord d’un pacte patient.
  • Bilan psychosocial.
  • Plan d’action concerté avec le patient et ses aidants proches.
  • Coaching thérapeutique et recrutement de nouveaux intervenants éventuel.
  • Réévaluation périodique.

Les partenaires

  • ALBA – Centre de rééducation fonctionnelle (CRF)
  • Association Belge contre les Maladies neuro-Musculaires ASBL (ABMM)
  • Association des ergothérapeutes
  • Association des Infirmiers Indépendants du Centre- Collegium
  • Association Parkinson
  • Association Socialiste de la Personne Handicapée (ASPH)
  • Centrale de Services à Domicile (CSD) du Centre et de Soignies
  • Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de TIVOLI
  • Centre Local de Promotion de la santé (CLPS) de Mons-Soignies
  • Centre Public d’Action Sociale (CPAS) de Binche
  • Centre Public d’Action Sociale (CPAS) de La Louvière
  • Commune de Morlanwelz
  • Fédération des Médecins Généralistes du Centre et de Binche (FMGCB)
  • IDEA – Cœur du Hainaut
  • Ligue belge de la Sclérose en Plaques (SEP) Communauté Française ASBL
  • Ligue des Usagers des Services de Santé (LUSS)
  • Maison de Mariemont Asbl
  • Observatoire de la Santé du Hainaut (OSH)
  • Réseau 107 – Mosaïque
  • Réseau Aidants Proches ASBL
  • Réseau multidisciplinaire local (RML) du Centre
  • Service Intégré des Soins à Domicile (SISD) Région du Centre et de Soignies
  • Solidaris – Mutualité Socialiste du Centre, Charleroi et Soignies
  • Union Pharmaceutique du Hainaut Occidental et Central (UPHOC)
  • Ville de Binche
  • Ville de la Louvière
  • Vivre à Domicile Sud-Hainaut (VADSH)

Complexité

Qui le mieux placé que Monsieur Jean-Marie Huet handicapé de naissance et président de l’Association Belge contre les Maladies Neuro-Musculaires pour parler de ces maladies. Il vient en aide aux patients en détresse .

« Quelqu’un qui a une maladie qui lui tombe dessus comme, par exemple, la sclérose en plaque, un accident cardio-vasculaire ou quelque chose comme ça, il n’est pas dans le monde du handicap. Tout ce qui est AVIQ, INAMI, tout le bazar. Pour être handicapé, il faut d’abord avoir fait une licence en droit administratif pour s’y retrouver. »

Pour en savoir plus :

PACT Santé

Reportage RTBF

Antenne Centre

La Province

Coeur du Hainaut

Integreo

Vivre ici

Les spécialistes

Uniflip

Collegium